111 travailleurs de l’Amiante demandent des comptes à leur employeur

juin 23, 2015 5:40 Publié par Laissez vos commentaires

Le Conseil des Prud’hommes de Martigues, dans la procédure opposant 111 salariés aux entreprises qui les a contaminées doit trancher une nouvelle fois :

DSCF0074DSCF0076

 

 

 

 

 

 

 

 

L’audience était ouverte ce matin, 18 Juin 2015 à 9h avec une salle comble. En face de l’avocate des victimes il n’y avait pas moins que 4 avocats (1 pour ARKEMA Bouc, 2 pour NAPHTACHIMIE et 1 pour POUJAUD)

Après l’appel des causes, il a été constaté qu’un Conseiller Prud’homal du bureau de jugement venait de l’entreprise Arkema, la Présidente d’audience a du pourvoir à son remplacement sur le champ pour que les parties puissent être entendus.

Les avocats des entreprises prenaient la parole, après à la plaidoirie de l’avocate des plaignants, avec une âpreté et une agressivité rarement entendu dans ce tribunal.

Les avocats d’Arkema et de Naphtachimie se renvoyant la balle de la responsabilité de la contamination, l’un étant propriétaire des installations et l’autre employeur contractuel du personnel, quand à l’avocat de Poujaud, il demandait carrément le renvoi vers les AGS (assurance des entreprises) prétextant que l’ancien Poujaud n’avait rien à voir avec l’actuel.

Le « ce n’est pas moi, c’est l’autre », avec une mauvaise foi évidente, a prévalu durant toute la matinée. Il est à parier que les conseiller Prud’homaux ne seront pas dupes.

Fin de l’audience 13h30

Depuis plus de 5 ans, le Conseil des Prud’hommes de MARTIGUES rend des délibérés favorables aux salariés. Le Conseil a condamné, à chaque fois, les entreprises fautives au paiement de dommages et intérêts pour compenser ce préjudice, ce sera encore le cas cette fois ci.

Les délibérés seront rendus le 07 Septembre 2015.

L’ADEVIMAP se félicite de ces résultats qui sont des avancées conséquentes de l’action en cours à l’initiative des associations du réseau national ANDEVA.

 

Martigues, le 18/06/2015