POUR UNE JUSTE INDEMNISATION DES PRÉJUDICES DES PRÉRETRAITÉS AMIANTE

Publié par Laissez vos commentaires

POUR UNE JUSTE INDEMNISATION DES PRéJUDICES DES PRéRETRAITéS AMIANTE

Devant les Prud’hommes de Martigues ce 9 Décembre 2010, 5 ex-salariés d’Azur Chimie Port de Bouc (Ex Albemarle -Ex Arkema) vont faire valoir le préjudice économique lié à leur départ en retraite anticipé amiante.

Cette initiative s’inscrit dans l’action d’ANDEVA et son Réseau national d’Associations dont fait partie ADEVIMAP, pour la défense des droits des « Préretraités Amiante».

ADEVIMAP a saisi le Conseil des Prud’hommes de Martigues pour faire valoir le préjudice économique subi par ces ex-salariés, partis en préretraite amiante (perte d’environ 35%de leur salaire) L’Adevimap a monté à ce jour plus de 50 dossiers sur ce contentieux concernant plusieurs entreprises de l’Etang de Berre/Fos et la région marseillaise. Ce premier dossier, qui a déjà été reporté 4 fois, devrait être suivi par d’autres concernant des ex-salariés d’entreprises classées «AMIANTE»dans les mois à venir.

Pour les travailleurs « C’est une « triple injustice » : « ils sont malades ou peuvent le devenir ; ils ont dà» quitter leur travail contraints de démissionner et certains, les plus jeunes en particulier, ont été privés d’une évolution de carrière encore possible ».

L’ADEVIMAP vous invite à participer au Rassemblement

devant les Prud’hommes de MARTIGUES (quartier Paradis Saint Roch).

à 8 heures 45 ce jeudi 9 Décembre pour les soutenir