15ème Manifestation nationale de l’Andeva

octobre 16, 2019 5:53 Publié par

15ème Manifestation nationale de l’Andeva

15 Octobre 2019, 11:04am

La quinzième manifestation nationale des victimes de l’amiante de l’ANDEVA s’est déroulée vendredi 11 octobre de 14h à 16h à Paris. Le rassemblement initial s’est tenu sur la place Saint Sulpice (6ème arrondissement) à partir de 13h30 et a réuni environ un millier de personnes sur le parvis de l’église où, rappelons-le, s’étaient déroulé les obsèques de Joseph Cuvelier, ancien PDG d’Eternit France. Jean- François BORDE, maître de cérémonie de cette journée et lui-même ancien d’Eternit, a tenu à le rappeler à tous dans son discours d’introduction.

Les mots d’ordre pour cette année étaient : « A l’école, à l’hôpital, au travail, l’amiante tue. Éradiquons-le ! ». Des pancartes étaient là pour évoquer les récents évènements de Rouen et l’incendie de l’usine Lubrizol et ses 1800 mètres carrés de toiture d’amiante ciment explosés. Des élus d’associations de Rouen et du Havre sont venus témoigner des difficultés rencontrées sur le terrain et informer des plaintes qui seront déposées en leur nom et en celui de l’Andeva.

Parmi les associations présentes, citons l’Adeva Centre, l’Adeva 72, l’Adeva 76, l’Addeva Rouen métropole, l’Addeva 44, l’Ardeva Picardie, l’Aldeva Drôme Ardèche, le Caper Ardèche, le Cerader 16, l’Advasum, l’Adeva Cherbourg, le Caper des Combrailles, l’Addeva 93, l’Addeva 29, le Caper Bourgogne, l’Aldeva Condé Flers, l’Addeva 88, l’Aper Lyon Vénissieux, l’Adevimap de Martigues, l’Adeva 17, Cridevit, l’AFPA 86, le CMCAS Gironde, l’Amicale des anciens salariés Everite Descartes ainsi que le syndicat CGT des marins du grand ouest.

Le rassemblement a commencé par une série d’intervention au micro.  Après l’introduction de Jean François Borde, Gérard Mauconduit (Adeva 76) et Huguette Mercier (Addeva Rouen Métropole) sont venus évoquer la situation à Rouen. Alain Bobbio, secrétaire national de l’Andeva, a continué sur cette lancée en décrivant les risques liés à l’amiante encourus par la population et dénoncé les propos pour le moins approximatifs du préfet. C’est Houssine Rehabi de l’Adevimap qui a conclu cette salve d’interventions.

Le cortège s’est ébranlé vers 14h45 en direction de la rue de Sèvres pour effectuer une boucle de deux kilomètres dans la capitale. Les manifestants se sont retrouvés une heure plus tard pour la conclusion prononcée par le président Jacques Faugeron.

L’ADEVIMAP y etait….