POUR UNE JUSTE INDEMNISATION DES PRÉJUDICES DES PRÉRETRAITÉS AMIANTE

octobre 16, 2012 4:08 Publié par

Devant les Prud’hommes de Martigues ce 9Juin 2011 12 ex-salariés de NAPHTACHIMIE vont faire valoir le préjudice économique lié à leur départ en retraite anticipée amiante.

Cette initiative s’inscrit dans l’action d’ADEVIMAP, pour la défense des droits des « Préretraités Amiante».

Soutenus, aidés par l’ADEVIMAP et assistés du Cabinet d’avocat TEISSONNIERE/TOPALOFF/LAFFORGUE, ces ex-salariés partis en préretraites amiante ont saisi le Conseil des Prud’hommes de Martigues pour que soit reconnu le préjudice économique subi.

L’ADEVIMAP a monté à ce jour plus de 100 dossiers sur ce contentieux concernant plusieurs entreprises de l’Etang de Berre/Fos et de la région marseillaise.

Le 24 février 2011 le Conseil des Prud’hommes de MARTIGUES a rendu son délibéré concernant les cinq d’ALBEMARLE SAS (ex ARKEMA) jugés le 21 décembre 2010. Le Conseil a condamné, conjointement et solidairement les entreprises ALBEMARLE et ARKEMA au paiement de dommages et intérêts pour compenser ces préjudices.

Le 26 Avril 2011, les Prud’hommes n’ont pu se départager lors du jugement des 13 ex-salariés d’AGINTIS (ex Situb) et leurs demandes seront à nouveau examinées avec le juge départiteur.

L’ADEVIMAP se félicite de ces résultats qui sont une avancée conséquente de l’action en cours à l’initiative des associations du réseau national ANDEVA.

Pour ces travailleurs, « c’est une « triple injustice » : « ils sont malades ou peuvent le devenir ; ils ont dà» quitter leur travail contraints de démissionner et certains, les plus jeunes en particulier, ont été privés d’une évolution de carrière encore possible ».

L’ADEVIMAP vous invite à participer au Rassemblement devant les Prud’hommes de MARTIGUES (quartier Paradis Saint Roch). à 8 heures 45 ce jeudi 9 Juin pour les soutenir