Eternit condamnée par la justice belge devra indemniser des victimes de l’amiante

Publié par Laissez vos commentaires

A Bruxelles, le tribunal de première instance a condamné la société Eternit à verser une indemnité de 250 000 euros à la famille de Françoise Jonckheere – décédée en 2000 d’un cancer de la plèvre dà» à l’amiante.

Une première en Belgique.

Françoise Jonckheere avait initié les poursuites avant son décès, son mari salarié d’Eternit pendant des années étant lui-même décédé d’un mésothéliome en 1987. Elle estimait avoir été contaminée par des poussières d’amiante chez elle (à proximité de l’usine)ou par les vêtements de son mari.Deux de ses fils sont également morts après une maladie de l’amiante.

Le tribunal a estimé qu’Eternit avait commis une faute en continuant a utilisé de l’amiante alors que les risques étaient connus.

Il a rejeté la prescription en soulignant que la prescription ne peut courir tant que la victime ignore sa maladie.

Enfin, les juges reprochent à Eternit d’avoir pratiqué un lobbying pour minimiser et dissimuler les dangers de l’amiante et donc entravé l’adoption de mesures de protection de la santé publique. Un « cynisme incroyable motivé par l’appât du gain ».

L’affaire n’est pourtant pas terminée. Eternit pourrait faire appel, estimant que le dédommagement décidé par le tribunal est largement supérieur à celui accordé aux victimes par le Fonds Amiante.