Amiante : 400 victimes envahissent la Rotonde à Aix

mai 10, 2016 2:44 Publié par

AAA_1519 AAA_1526

 

 

 

 

Par F.Verpalen

Ils voulaient être plus visibles, mission accomplie pour les victimes de l’amiante à Aix jeudi matin. Ils étaient environ 400 à avoir répondu à l’appel de 11 associations de défense des victimes de maladies professionnelles de la région.Fini les manifs confinées devant la cour d’appel, cette fois ils se sont affichés au cœur d’Aix-en-Provence, à la Rotonde et en pleine heure de pointe. C’est que la coupe est pleine pour les victimes, comme pour les associations qui les défendent, elles dénonçaient, dans les tracts distribués hier matin sur le Cours Mirabeau où se tenait le marché, comme aux automobilistes circulant autour de la fontaine, une baisse des indemnisations : « Dans un contexte économique et social marqué du sceau de l’austérité, la cour d’appel d’Aix, dans le sillage du TASS de Marseille (Tribunal des Affaires sanitaires et sociales), vient de créer plusieurs précédents. Alors qu’il y a quelques années encore, grâce à la mobilisation des victimes, le montant des indemnisations était de 38 000€ pour les plaques pleurales, depuis il n’a cessé de dégringoler. En 2015, le TASS de Marseille a considéré que cette maladie ne justifiait pas une indemnisation. Plus aucun dommage et intérêt n’a été accordé. »

Christiane De Felice, présidente de l’Adevimap étang de Berre (Association de défense des victimes de maladies professionnelles), va encore plus loin : « Je pense que certains juges ont aujourd’hui une analyse qui se rapproche de celle du gouvernement et qui répond aux prérogatives et au désir du patronat. Pour eux, le coût du travail doit être le moins cher possible et je pense aussi que la justice en a marre de ce dossier qui, au lieu de s’arrêter, prend de l’ampleur. »

Chaque jour en France, dix personnes meurent victimes de l’amiante. Cent mille devraient décéder d’ici 2050.

En vidéo, les interviews de Christiane De Felice, présidente de l’Adevimap étang de Berre et de René Villard, président du CAPER 04, Comité amiante Prévenir et Réparer des Alpes de Haute-Provence.


(Interviews, images et montage : Fabienne Verpalen, Maritima médias)