Amisol : les victimes de l’amiante n’ont pas dit leur dernier mot

février 11, 2013 10:41 Publié par Laissez vos commentaires

Ces anciens salariés victimes de l’amiante voulaient faire condamner leur ancien patron. Ils promettent d’aller en cassation après le non-lieu prononcé ce matin.

La justice a rendu un non-lieu dans l’affaire Amisol, cette ancienne entreprise clermontoise qui a fabriqué de l’amiante pendant des dizaines d’années jusqu’en 1974.

Ce matin, la chambre d’instruction de la Cour d’Appel de Paris a estimé qu’aucune responsabilité pénale n’a été dégagée en 14 ans d’enquête à l’encontre du dernier PDG de l’entreprise.

Une déception pour les salariés qui après avoir obtenu gain de cause au civil, espéraient un procès pénal.

Révoltés mais toujours déterminés, les membres du CAPER -le Comité Amiante Prévenir et Réparer- annoncent qu’il vont aller en cassation pour suivre le combat judiciaire

Peu avant cette décision, France Bleu Pays d’Auvergne avait rencontré les anciens salariés d’Amisol.

Ecouter le reportage