CONFÉRENCE AMIANTE du 20 mars 2015

avril 3, 2015 12:46 Publié par Laissez vos commentaires

 

Organisée par le CAPRA de LILLE

Nous en étions restés à la pause après l’intervention du Professeur SCHERPEREEL. En revenant dans la salle de Conférence étaient installées face au pupitre deux jeunes femmes. L’explication nous était donné par le Professeur SCHERPEREEL. Dans le service Pneumologie du CHRU de Lille, un travail d’équipe médicale est mis en place pour le suivi personnalisé du malade. Car après l’annonce de la maladie par le spécialiste, il reste très important d’avoir ce suivi par le personnel médical.

Mesdames Anne-Sophie WILLOT et Peggy ROGET, Infirmières du Service Pneumologie

Mesdames Anne-Sophie WILLOT et Peggy ROGET, Infirmières du Service Pneumologie

RESPECT MESDAMES
RESPECT MESDAMES

Après l’explication du Spécialiste que reste-t-il dans la compréhension du malade ?

A cette question, la réponse du service pneumologie est admirable. Mettre en place une équipe médicale pour suivre humainement le malade. Ces deux infirmières nous expliquent :

Comment, le malade est accompagnée par une infirmière référente qui va le recevoir lors d’un entretien individualisé

Comment l’infirmière va revoir avec lui, sa compréhension de sa maladie et la compréhension du traitement qu’il va suivre.

Comment elle va répondre à ses questions.

Un entretien humain ou l’infirmière va pouvoir mesurer l’émotionnel de la personne. Présenter au malade toute l’équipe médicale, prendre le temps de lui faire découvrir le service, visiter sa chambre d’hôpital.

Ensuite, c’est un échange entre l’équipe médicale pour partager cette écoute afin d’assurer le meilleur suivi possible.

Une Vraie Équipe Médicale
Une Vraie Équipe Médicale

En les écoutant, les auditeurs prennent conscience du formidable investissement humain de ces infirmières pour accompagner leurs malades. L’émotionnel qu’elles doivent ressentir à certains moments avec les malades et leur famille.

A une question, cela demande du temps : Elles répondent « OUI » et parlent de leur chef qui se bat pour créer un poste et des budgets supplémentaires.

Les Auditeurs ont vécu un moment exceptionnel, par la sincérité, la simplicité qui émanaient de ces deux infirmières, elles nous relataient que les malades venaient les voir lorsqu’ils passaient des visites de contrôle simplement pour parler de la vie qui passe. Pour beaucoup de personnes dans le public, on ressentait un vrai respect mais plus que çà, une admiration pour ces jeunes femmes qui dépassent leurs fonctions pour humaniser cette relation hospitalière qui souvent est anxiogène.

Mesdames, vous êtes formidables et d’ailleurs j’ai vu une personne venir vous remercier aux noms de toutes les victimes.

Un repas Convivial
Un repas Convivial

Lors de cette matinée, des élus de la région et de la Mairie de Lille ont pris la parole pour insister sur les efforts portés sur la lutte contre les maladies de l’amiante mais aussi sur les travaux de désamiantage. Dans la salle beaucoup de questions et aussi de désaccords surtout sur l’amiante encore présente dans les écoles.

La pause repas permit de continuer les échanges entre auditeurs. La matinée a été très riche et donc beaucoup de discussion ont continué pendant le moment du repas…

L’après-midi sera aussi riche mais on vous relatera cela dans les brèves de lundi…

À NOS VICTIMES ET À LEUR FAMILLE

En lien un article du BLOG d’ALLO AMIANTE qui fait part du côté émotionnel de notre cause.

Notre lutte sans concession contre les empoisonneurs est trop souvent marquée par des moments de grande tristesse ou nous perdons des ami(e)s de nos associations.

Avec notre grande fraternité pour nos ami(e)s d’Allo Amiante et aux familles des disparu(e)s.

Comme l’écrit Georges ARNAUDEAU Vice Président d’ALLO AMIANTE :

« Notre colère est à la hauteur de notre peine, notre révolte devant l’intolérable sera pour plus tard. »