deuxième manche sur le préjudice d’anxiété

juin 21, 2019 4:34 Publié par

Le 20 juin 2019

Le 20 juin se jouera la deuxième manche sur le préjudice d’anxiété devant l’assemblée plénière de la chambre sociale de la Cour de cassation.

Ce sont les mineurs de Lorraine CFDT qui portent cette fois-ci ce combat.

Sur les 745 mineurs qui avaient engagé ce combat pour le préjudice d’anxiété, 230 ont depuis été reconnus atteints d’une maladie professionnelle mettant en jeu leur pronostic vital !

A cette audience, seront également plaidés les dossiers de 39 cheminots de SOS amiante (association de l’Andeva) exposés l’amiante.

Leur établissement n’est pas inscrit, mais ils devraient logiquement bénéficier de la jurisprudence du 5 avril.

Dans le prolongement de l’action du 22 mars, un rassemblement unitaire est appelé par l’Andeva, la Cavam, la Fnath, la Cgt Energie et la Cfdt mineurs le 20 juin à 9 heures 30, place Lépine, en face du Palais de Justice.

Nous n’avons pas encore l’accord de la Préfecture. En cas de changement de lieu, vous seriez prévenus immédiatement.

Comme le 22 mars, nos avocats viendront faire un compte rendu à l’issue de l’audience.

L’ADEVIMAP affiliée à l’Andeva, et membre du CA, est partie prenante dans cette manifestation et attend un délibéré de grande importance pour tous les travailleurs ayant été exposés aux CMR.