Fiche de documentation Amiante-ciment : faites gaffe !

mai 24, 2015 1:50 Publié par Laissez vos commentaires

Voir la vidéo

Objet : gestion des déchets amiantés par les particuliers, notamment dans le cadre des expositions aux plaques de fibrociment (construits avant 1997, année de l’interdiction de l’amiante).

Les substances incriminées : fibres d’amiante.

Les produits concernés : tous produits en fibrociment (tous ceux qui datent d’avant 1997 et éventuellement commercialisés plus récemment malgré l’interdiction), en dalami ou en tuloise (plaques pour toitures, isolants, faux plafonds, matériaux pour revêtements intérieurs et extérieurs, conduits, canalisations…).

Les risques pour la santé : les fibres sont cancérigènes. Inhalées, elles sont difficiles à éliminer par l’organisme et provoquent des pathologies pulmonaires : fibroses, cancers du poumon ou de la plèvre (mésothéliome) qui peuvent survenir 30 ans ou 40 ans plus tard.

Recommandations/précautions :

Pour éliminer cette source d’exposition, confiez ce travail à une entreprise agréée compétente pour le réaliser en limitant les risques, comme le prévoit la réglementation. Si vous êtes toutefois contraint d’intervenir vous-même sur ce type de matériaux (bricolage urgent, chute de plaques à déplacer, destruction accidentelle nécessitant des manipulations…), des précautions draconiennes s’imposent :

– Mouillez le matériau pour fixer les fibres.

– Munissez-vous d’un modèle de masque qu’utilisent les professionnels du désamiantage. Sachez que le masque en papier, lui, ne protège absolument pas contre les fibres d’amiante.

– Limitez absolument les gestes pouvant endommager le matériau.

– Ne brisez pas les plaques d’amiante en morceaux pour les mettre ensuite à la poubelle (même dans des sacs plastiques).

– Ne vous débarrassez pas des matériaux en les dispersant dans la nature, ni dans des décharges non prévues à cette effet, ni en les enterrant dans votre jardin. Certaines décharges municipales ou départementales acceptent ces matériaux, renseignez-vous directement auprès d’elles. Mais, encore une fois, le désamiantage ou le confinement doivent être réalisés par des professionnels, capables de respecter toutes les conditions de sécurité.

Voir la vidéo

En savoir plus (cliquez sur les liens)

Bibliographie

Soyons branchés mais pas toxiques !

Les périphériques vous parlent et Roger Lenglet, en partenariat avec Adéquations