Les syndicats demandent le classement d’Arcelor-Fos en « site amiante »

avril 25, 2017 5:42 Publié par

Les syndicats d’Arcelor-Fos demandent à la Justice de trancher.

Publié le :
24/04/2017 à 16h00 Par R.Chape

Mobilisés ce matin aux côtés de l’ADEVIMAP sur le site d’ArcelorMittal de Fos-sur-Mer, les syndicats CGT et CFDT vont porter l’affaire devant le Tribunal Administratif le 2 mai prochain pour faire annuler une décision ministérielle.

« Pour nous c’est une injustice« , lance Houssine Rehabi, administrateur de l’ADEVIMAP, l’Association de Défense des Victimes des Maladies Professionnelles. « Le personnel du site a été massivement contaminé par de l’amiante, même l’inspecteur du travail l’a reconnu. Il n’est donc pas normal que l’État refuse de le classer« . 220 témoignages d’anciens salariés d’Arcelor-Fos attestant également de la présence d’amiante sur le site ont déjà été rassemblés par les syndicats, qui affirment qu’il n’est pas rare d’en trouver sur certaines unités encore aujourd’hui. « On en a retrouvé récemment à plusieurs endroits, comme à la cokerie, à l’énergie, dans des locaux-tracteurs et d’autres bâtiments. Il y en a surement encore, on le découvre au fur et à mesure« , explique Jean-François Caruso, délégué syndical CFDT. « La direction n’assume pas la présence d’amiante sur ce site et refuse de reconnaître que des salariés sont atteints de maladies liées à l’amiante« . En 2011, l’inspection du travail en dénombrait pourtant déjà 311.
Faute d’accord entre les représentants des salariés et l’État, qui a refusé le classement du site, ce sera à la Justice de trancher ce mardi 2 mai 2017. L’audience publique se tiendra au Tribunal Administratif de Marseille à partir de 14h.

L’interview de Houssine Réhabi, administrateur de l’ADEVIMAP.

http://www.maritima.info/medias/videos/cinema/rehabiarcelor.mp4

L’interview de Jean-François Caruso, délégué CFDT d’ArcelorMittal-Fos.

http://www.maritima.info/medias/videos/Athl%C3%A9/carusocfdt.mp4
En vidéos, regardez les interviews de Houssine Réhabi, administrateur de l’ADEVIMAP, et de Jean-François Caruso, délégué syndical CFDT d’ArcelorMittal-Fos.
(Interviews et images de Rémy Reponty)