L’INTOXICATION d’un AGRICULTEUR RECONNUE

septembre 14, 2015 10:48 Publié par

Article La CAVAM

Paul Françoiss
Paul François

La cour d’appel de Lyon a confirmé, jeudi 10 septembre, la responsabilité de Monsanto dans la maladie de Paul François, céréalier charentais intoxiqué par l’herbicide Lasso du géant américain des biotechnologies

Les Brèves de la CAVAM n° 35

Me François Lafforgue du cabinet Teissonnière, avocat de l’agriculteur, analyse la portée d’une décision « sans précédent ». Même si Monsanto a annoncé, vendredi 11 septembre, son pourvoi en cassation, l’avocat estime que l’arrêt de la cour « ouvre une brèche pour d’autres agriculteurs malades qui peuvent aujourd’hui espérer être indemnisés ». . .

« Sans nul doute, cette victoire historique crée un précédent. Pour la première fois, un fabricant de pesticides est condamné pour l’intoxication d’un agriculteur, et condamné à l’indemniser. C’est une première en France et en Europe. C’est même peut-être une première mondiale ». . .

Monsanto ne baisse pas les bras !

Le géant américain a annoncé vendredi, qu’il allait se pourvoir en cassation.

« nous irons en cassation confiant, compte tenu de la motivation de la Cour d’appel qui est peu contestable » dit Me Lafforgue, . »et même si Monsanto se pourvoit en cassation, la décision de la Cour est exécutoire. Nous allons au plu vite saisir le tribunal de grande instance pour que soit fixé au plus vite le montant de l’indemnisation. Il y a gros à parier que d’autres vont suivre. . .​

Un autres sujet préoccupe les agriculteurs « la présence d’amiante dans le monde rural ». Selon le quotidien LADEPECHE « le 3/4 des hangars serait à désamianter. . . ». Nous l’aborderons dans un prochain article.