Travaux de retrait d’amiante : précisions sur les équipements de protection individuelle

mars 15, 2013 6:22 Publié par Laissez vos commentaires

Entreprises de BTP

Un arrêté du 7 mars précise les obligations d’entretien et de vérification des équipements de protection individuelle affectés aux salariés impliqués dans des travaux de désamiantage.

Un arrêté du 7 mars détaille de quelle manière l’entreprise doit gérer et maintenir en état ses équipements de protection individuelles utilisés par des salariés effectuant des travaux de retrait d’amiante. Il y est question, entre autres, de la bonne utilisation et la vérification des appareils de protection respiratoire, des différentes manières de protéger ses salariés selon le niveau d’empoussièrement enregistré (gants étanches, bottes décontaminables…).


ACTU ENVIRONNEMENT

Amiante : définition des modalités de choix, d’entretien et de vérification des EPI

Un arrêté du ministère du Travail du 7 mars 2013 vient préciser les modalités de choix, d’entretien et de vérification des équipements de protection individuelle (EPI) utilisés lors d’opérations comportant un risque d’exposition à l’amiante.

Le choix des EPI (vêtements de protection, appareils de protection respiratoire (APR), gants étanches, chaussures spécifiques) s’effectue selon certains critères qui répondent au niveau d’empoussièrement. Les APR font l’objet d’un entretien et d’une maintenance particulière. « Après toute intervention sur l’équipement ou tout événement susceptible d’altérer son efficacité, et a minima tous les douze mois », indique le texte, un contrôle est à effectuer. Il s’agit de vérifier l’état général de l’appareil et son bon fonctionnement après son utilisation.

L’arrêté relatif aux EPI garantit le principe selon lequel « l’employeur assure le maintien en état et le renouvellement des moyens de protection collective et des équipements de protection individuelle de façon à garantir pendant toute la durée de l’opération le niveau d’empoussièrement le plus bas possible ». Il complète la réforme engagée en mai 2012 pour la protection des travailleurs au risque amiante. Dans la même lignée, un récent arrêté a d’ailleurs précisé les modalités de formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l’amiante.

Graziella Dode


AU JOURNAL OFFICIEL

15/03/2013

Arrêté du 7 mars 2013 relatif au choix, à l’entretien et à la vérification des équipements de protection individuelle utilisés lors d’opérations comportant un risque d’exposition à l’amiante