Un Européen sur trois risque d’être exposé à l’amiante (OMS)

mai 9, 2015 9:14 Publié par Laissez vos commentaires

Agence XIN HUA (Chine)

1 mai 2015

GENEVE, 30 avril (Xinhua) — Un tiers des Européens vit dans des pays qui n’ont pas encore interdit l’utilisation d’amiante, a indiqué jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Lors d’une réunion de haut niveau sur l’environnement et la santé à Haïfa (Israël), les participants ont demandé instamment à tous les pays européens d’éliminer les maladies liées à l’amiante. « Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre près de 15.000 vies chaque année en Europe, surtout des travailleurs, en raison des maladies causées par une exposition à l’amiante », a déclaré Dr. Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, citée par un communiqué de l’OMS.

« Nous exhortons tous les pays à remplir les engagements pris en 2010, et ce dès la fin de la réunion de Haïfa, et à élaborer pour la fin de l’année des politiques qui permettront d’éliminer les maladies liées à l’amiante en Europe. Il reste très peu de temps pour cela », a-t-elle ajouté.

L’exposition à l’amiante peut provoquer le cancer des poumons, des ovaires et du larynx, le mésothéliome et l’asbestose. La manière la plus efficace de palier à ce phénomène consiste à mettre un terme à l’utilisation de tous les types d’amiante. L’élimination des maladies liées à l’amiante a été l’un des principaux dossiers examinés à la réunion de Haïfa. Plus de 200 représentants de pays européens et d’organisations internationales et non gouvernementales ont participé à cette réunion afin de faire le bilan des progrès réalisés en matière d’environnement et de santé en Europe.